Conversations avec Ichiro Iwasaki

© Marco Covi

A l’occasion de sa récente collaboration avec Arper, le designer japonais Ichiro Iwasaki interprète et développe la philosophie et les concepts du design d’Arper avec sa nouvelle ligne de poufs appelés Pix. Ces derniers créent une ambiance à la fois vive et équilibrée, grâce à ses couleurs, ses dimensions et la disposition des éléments dans l’espace.

Quelques réflexions d’Iwasaki sur le design:
Créativité: «Je crois que nous devrions construire consciemment une condition créative dans laquelle chercher, sans essayer de produire des solutions. En observant honnêtement les réactions à l’intérieur de nous-mêmes et en continuant à nous interroger sincèrement, je pense que nous devrions finalement saisir quelque chose de profond qui transcende la simple connaissance ou expérience».

Sagesse: «Nous semblons convaincus que disposer de nombreuses informations, les traiter instantanément et les accumuler dans notre tête est la chose est la plus importante qui soit. Mais il y a là un problème. Nous avons besoin de sagesse, pas de connaissance. Peu importe la quantité d’informations; ce qui compte, c’est la manière d’aborder les problèmes».

Equilibre: «Les temps ont changé. L’époque où les choses pouvaient être faites facilement et continuellement est terminée. Pour généraliser: c’est parce que nous traversons une période de transition que nous avons besoin de maintenir un équilibre entre intelligence et sensibilité».

Ethique: «Il est important de valoriser l’éthique et la sensibilité, plus que la logique. Il est important que les designers pensent et s’intéressent à ces choses».

Pensée: «Je serais content si les designers pouvaient sentir plutôt que réfléchir. Si vous êtes capable de sentir les choses, vous pouvez être un créateur ayant le potentiel de se développer».

Interrogation: «Je ne cherche pas de réponses à des questions telles que ‘Qu’est-ce que le design?’ ou ‘Que devrais-je faire?’. Je pense que s’interroger est le design. La chose la plus importante est de faire face aux questions avec sincérité».

Temps: «Il n’est pas juste de créer une poêle qui serait utilisée 10, 20 ou même 30 ans, en une ou deux semaines; elle ne peut pas être réalisée aussi facilement. Je pense que le temps passé à concevoir un produit et la durée de vie du produit en question devraient être en quelque sorte proportionnels».

Chaos: «Les Japonais ont tendance à utiliser le terme ‘chaos’ de manière négative: un état dans lequel rien n’est organisé, un indésirable état de confusion ou un état d’inaccompli. Je me suis longtemps opposé à l’acceptation d’un état chaotique à l’intérieur de moi-même; un jour, j’ai compris que contraindre les solutions n’avait aucun sens. De façon quasi contradictoire, cela m’a permis de voir des choses que je ne voyais pas auparavant, d’organiser mes pensées et de m’approcher des solutions».

Afin de vous offrir la meilleure navigation possible sur notre site internet, nous utilisons des cookies, même des cookies tiers. En continuant la navigation, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies en conformité avec les termes d’utilisation cités. Pour en savoir plus et pour modifier vos préférences, veuillez consulter notre politique de confidentialité