Mixu : Conçu par vous-même

© Courtesy of Gensler© Courtesy of Gensler

Gensler est une agence internationale d’architecture, de design et d’urbanisme composée de 50 (cinquante) bureaux employant plus de 6000 (six mille) professionnels répartis entre l’Asie, l’Australie, le Moyen Orient et le Continent Américain. Fondée en 1965, l’entreprise gère un portefeuille de plus de 3500 (trois mille cinq cent) clients appartenant à un large éventail d’industries. Les designers de Gensler ont pour ambition de créer des espaces de travail, de vie et de détente toujours plus inspirants, résiliants et influents.Rencontre avec Daniel Stromborg - Directeur du Développement de Produits Design de Gensler - à propos du processus de conception et d’inspiration de la chaise Mixu.

 

Quelle est l’origine du concept de Mixu?

Lorsque nous avons lancé initialement le projet avec Arper, l’idée était de créer une chaise en plastique qui puisse répondre à un large éventail de contextes et de scénarios, depuis les espaces de bureaux jusqu’à l’hôtellerie en passant par les espaces résidentiels. Grâce à la formidable envergure de Gensler, nous avons accès à une grande diversité de visions et d’approches du design que nous avons pu largement mettre à profit au cours de la phase de recherche initiale du projet. Nous avons ainsi commencé en interrogeant les directeurs de département Design au sein de notre agence issus de 15 (quinze) domaines de pratique différents afin de comprendre leurs besoins et ceux de leurs clients autour du concept de la chaise en plastique. Les retours que nous avons obtenus montraient une certaine ambivalence sur la question. Les chaises en plastiques sont généralement disponibles dans une série de couleurs et une gamme de finitions pouvant limiter la créativité des designers au moment de définir l’expérience utilisateur pour leurs clients. Les participants ont été unanimes dans leurs retours sur le fait que la chaise en plastique manquait d’un ressenti artisanal et de qualité humaines. Ceci nous a permis de réaliser qu’il nous fallait créer une chaise qui puisse offrir aux architectes d’intérieurs un ressenti et un sens d’identification, accompagné d’un toucher plus humain. Avec cette donnée en tête, nous avons donc basculé du brief de conception originelle en nous orientant ensemble vers une direction privilégiant la possibilité de personnalisation.

© Courtesy of Gensler | Gensler Los Angeles Office © Gensler/Ryan Gobuty© Courtesy of Gensler | Gensler Los Angeles Office © Gensler/Ryan Gobuty

Quelles ont été vos préoccupations et considérations en tant que designer travaillant pour Arper ?

Ce qui était particulièrement interessant en travaillant avec Arper sur ce projet, c’est que l’ensemble des produits du catalogue Arper ont tous un lien de famille. D’une certaine manière, ce sont des produits qui parlent tous le même langage et cela a été un point très important pour notre processus de conception. Plonger dans le langage vernaculaire de Arper, son vocabulaire de design, et comprendre comment arriver à parler cette langue a été un processus crucial pour pouvoir concevoir Mixu. L’importance des contours, la géométrie de chevauchement, les courbures, les nuances des angles d’assise, la manière dont les connexions sont faites, la manière également dont les choses sont conçues au travers de différentes plateformes – chaque décision que nous avons prise au cours du développement du produit était le fruit de nos réflexions sur la manière de Arper de travailler et d’appréhender le design.


Quelle a été l’inspiration pour ce design?

Au regard de tous les entretiens que nous avons menés, nous avons identifié qu’il était nécessaire d’offrir un ‘sens d’identification’ au design. Nous savions que nous devions concevoir un produit qui permette une flexibilité de couleurs et de matériaux mais qui offre aussi la possibilité aux architectes d’intérieur et autres prescripteurs de se reconnaître dans le design. . Ces retours ont été la source d’inspiration de Mixu, et ce qui nous a guidé tout au long de la conception - du concept jusqu’à la forme en passant par les connexions. Ce que nous avons crée avec Mixu, c’est une chaise qui permet aux designers d’assortir matériaux et couleurs – un peu comme on s’amuserait avec une boîte à outils. Nous pensions que ce système pourrait permettre aussi bien au client final qu’à l’architecte d’intérieur, de spécifier la finition et le style exact de la chaise qu’ils souhaitent, permettant ainsi une palette la plus large possible d’utilisations, des entreprises de tech à l’hôtellerie en passant par les résidences particulières ou les bureaux.

© Gensler London Office © Johan Dehlin; Salva Lopez© Gensler London Office © Johan Dehlin; Salva Lopez

Quels sont des différentes options de matériaux disponibles dans le système Mixu?

Les composants sont disponibles dans cinq matériaux basiques pour une multitude de solutions design : bois, métal, plastique, cuir et tissus. Comme nous le savons tous, chacun de ces matériaux comporte des connotations particulières : le bois est associé à un matériau riche et chaleureux alors que le plastique a lui un côté plutôt ludique. Un dossier tapissé avec un piétement en bois marchera parfaitement pour un espace formel alors qu’un piétement en métal avec une assise et un dossier en plastique s’intégrera idéalement dans un café, une salle d’attente ou tout espace plus ‘casual’, plus décontracté. Nous avons eu cette réflexion dès le départ, celle d’une chaise qui puisse faciliter le mélange, les nombreuses options garantissant ainsi le plus grand nombre de scénarios possibles.


De quelle manière le développement durable est-il considéré dans ce design ?

Dès le début, nous savions que concevoir cette chaise en considérant la possibilité de désassemblage allait être un point fondamental pour Mixu. Même si nous aimons penser que nos produits vont durer pour toujours, la réalité est que les gens bougent, des éléments se cassent et les choses changent. Nous voulions donc créer quelque chose qui puisse être démonté simplement avec quelques vis et être ainsi désassemblé de manière optimale. Le design de la chaise est donc durable en soi car la chaise peut être restaurée et recyclée. Ce point a eu un impact important sur la manière dont nous avons conçu et construit la connexion entre l’assise et le dossier, tout autant d’ailleurs que la connexion entre le piétement bois et le châssis en métal. Nous avons également pris en compte les matériaux eux-mêmes et avons utilisé des plastiques recyclés de post-consommation, des bois certifiés FSC et un plastique robuste et durable permettant ainsi d’allonger le cycle de vie de la chaise et de réduire les déchets.

© Gusto San Francisco, Rafael Gamo; Salva Lopez© Gusto San Francisco, Rafael Gamo; Salva Lopez

Pourquoi l’utilisation de produits recyclés post-consommation était important pour vous dans ce design de produit ?

C’était important pour nous d’utiliser des matériaux recyclés de post-consommation dans la conception de la chaise car c’était la bonne chose à faire. En donnant la priorité à ces matériaux recyclés post-industriels, cela nous a permis de se focaliser sur la partie de « Réduction » des politiques environnementales : « Réduire, Réutiliser, Recycler ». En optimisant le sourcing des matériaux pour le produit initial et l’intégrant au cœur de la production permet de réduire également la demande de matériaux « vierges », réduisant encore l’empreinte carbone du produit. C’est une décision qui est également très alignée avec le ‘Cities Climate Challenge de Gensler’ (que l’on appelle GC3) et qui correspond à un engagement de notre agence à atteindre une neutralité carbone dans tous nos projets et travaux sur les dix prochaines années.


D’où vient l’inspiration de la silhouette de la chaise Mixu?

Nous souhaitions créer une forme qui s’intègre au reste de la collection Arper. Nous étions très intéressés par le concept de géométrie de chevauchement qui est présente dans de nombreux designs de Arper, donc nous avons conçu une double courbure qui s’enroule autour de l’assise et en adoucit les contours. Les courbes créent une présence et une atmosphère calmes, sereines. Pour faire écho aux géométries de chevauchement qui font partie du vocabulaire visuel de Arper, nous avons conçu une petite superposition dans le coin de la chaise. C’est un peu l’idée de l’imperfection parfaite – pas vraiment un cercle ou un rectangle parfait mais plutôt un ‘presque idéal’ qui confère une sensibilité humaine au design.

Restons
en Contact !
Pour vous des informations sur les produits,
les événements, les histoires et plein d'autres nouveautés.

Présentation de l’application Arper

Téléchargez l'application sur votre tablette et commencez à explorer notre univers d'une manière totalement nouvelle !

Afin de vous offrir la meilleure navigation possible sur notre site internet, nous utilisons des cookies, même des cookies tiers. En continuant la navigation, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies en conformité avec les termes d’utilisation cités. Pour en savoir plus et pour modifier vos préférences, veuillez consulter notre politique de confidentialité