Arper dans les bureaux d’EF à Zurich

© De Pasquale Maffini

Dans l’ancien siège de la Bourse suisse, au cœur de Zurich, les nouveaux bureaux d’EF ont récemment ouvert leurs portes. EF est une société de formation internationale qui a pour objectif de connecter les gens dans le monde entier grâce à l’apprentissage des langues. L’aménagement des espaces intérieurs a été confié à Philip Iosca, responsable du design d’intérieur pour l’Amérique du Nord au sein de l’Architecture and Design Studio d’EF, sous la direction de Fiona Kennedy - directrice internationale de l’Architecture and Design Studio d’EF.

© De Pasquale Maffini

Le défi qu’a dû relever le designer consistait à transformer un imposant bâtiment de granit des années 70-80 en un espace ouvert lumineux et spacieux, qui soit à la fois accueillant et confortable et qui permette à tous les employés d’être en même temps performants et flexibles.

Pour Philip Iosca, le design fait partie intégrante de l’ADN d’EF : il est un outil permettant de transmettre de manière concrète les valeurs de l’entreprise.

© De Pasquale Maffini

Les collections Cross, Kinesit, Kiik, Steeve, Zinta, Saari et Cila d’Arper ont été sélectionnées pour leur qualité géométrique et esthétique, mais également pour leur fonctionnalité et leur confort.

EF est une entreprise relativement jeune qui s’efforce de répondre aux multiples exigences des espaces de travail, avec une approche contemporaine et élégante au niveau de l'utilisation des matériaux et des couleurs ainsi qu’au niveau de la déclinaison des lignes et des formes. Qu’il s’agisse des espaces partagés ou des postes de travail individuels, les différentes zones des nouveaux bureaux de Zurich ont été pensées pour être accueillantes et confortables, afin de permettre à tous les employés d’être à la fois performants et flexibles : on y trouve un grand hall d’entrée, une cafétéria et un « water bar » proposant de l’eau pétillante.

© De Pasquale Maffini

Lors d’une interview accordée à Arper au sujet du projet, Philip Iosca a déclaré : « L’idée que nous nous faisons de l’espace de travail idéal est en train d’évoluer : aujourd’hui, nous attendons les mêmes choses des espaces publics que des espaces privés. Il est nécessaire d’avoir une approche plus souple, un design plus respectueux et accueillant.

« Nous essayons d’aborder la conception des espaces de détente de manière flexible, afin qu’ils puissent accueillir différents types d’activités » affirme Philip Iosca, « nous privilégions la modularité et portons une attention particulière à l’impact du développement technologique sur notre manière de travailler, tout en cherchant à créer pour nos étudiants des opportunités d’apprentissage alternatives à la salle de classe traditionnelle. »

Selon Philip Iosca « Arper a été un partenaire remarquable, notamment pour nos bureaux de Zurich. Au Salon du Meuble de Milan, nous avons tout de suite perçu à quel point la qualité géométrique des meubles Arper était adaptée à notre bâtiment. Nous sommes tombés amoureux de l’esthétique des produits mais ce qui nous a finalement convaincus a été leur aspect fonctionnel et leur confort. »

Credits

 

« Ce projet a également nécessité de prêter attention à l’ameublement d’un espace se situant à mi-chemin entre une cafétéria et une salle de réunion, avec de vraies tables » poursuit Philip Iosca : « Nous étions à la recherche d’une alternative qui soit suffisamment modulaire et flexible et la collection Zinta Lounge s’est avérée être la solution idéale car elle offre le juste compromis entre confort et fonctionnalité. »

Pour l’aménagement de ces espaces hybrides ont été sélectionnées les collections de sièges modulaires Kiik et Zinta, qui complètent à la perfection les tables à hauteur réglable Pix, pour offrir toute la polyvalence dont a besoin un espace multifonctionnel.
« Je suis convaincu que les espaces du futur seront complètement a-territoriaux. Un bureau ne sera plus un alignement de postes de travail, mais un espace souple doté de canapés et de sièges. Plus nous sommes connectés et plus nous ressentons le besoin de nous déconnecter : ne plus se trouver devant un écran, mais se laisser inspirer par la nature et le contact humain. Les espaces souples joueront un rôle essentiel quant à notre façon de communiquer, de travailler, d’enseigner – il s’agira de lieux hybrides entre une salle de classe, un bureau et une maison. »

Afin de vous offrir la meilleure navigation possible sur notre site internet, nous utilisons des cookies, même des cookies tiers. En continuant la navigation, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies en conformité avec les termes d’utilisation cités. Pour en savoir plus et pour modifier vos préférences, veuillez consulter notre politique de confidentialité