Soft(er)

Nous vivons une époque exigeant une constante attention. Nous n’avons jamais été autant connectés qu’en cette ère du numérique. Pour autant, nos revendications en matière de temps n’ont jamais été aussi fortes. Nous sommes en continuelle et croissante accélération. En permanence sous pression.

Et pourtant, nous aspirons au calme, à la douceur, au souffle.

Nous sommes à la recherche de personnes, d’endroits et d’objets qui nous maintiennent en équilibre. Nous aspirons à des espaces physiques nous procurant confort, authenticité, douceur et inspiration. Nous sommes conscients que la qualité de nos espaces exerce un impact sur tout, en termes de santé, de productivité, de créativité ou de collaboration.

© Harriet Lee-Merrion

C’est dans cet esprit que nous sommes allés à la rencontre de personnalités du monde des affaires, de l’éducation et de la culture, pour évoquer ensemble la conception d’espaces centrés sur notre humanité – d’espaces plus souples. Ce sont des espaces modulables répondant intuitivement à nos besoins. Ils incorporent des matériaux et des formes nous procurant un sentiment de bien-être. Ce sont des environnements qui nous rassemblent.

Cette manière plus souple de vivre, d’apprendre et de travailler définit depuis toujours tout ce que nous faisons. Notre famille de produits est la manifestation de valeurs humaines essentielles. Connexion, sensibilité, confort, légèreté. Nous concevons pour un monde qui nous unit dans notre humanité. Ensemble, d’une manière souple.

IPour échanger

© José Hevia

La banque offre un double visage.
Elle est à la fois une institution avec laquelle nous entrons en contact au quotidien afin de traiter les aspects les plus anodins de notre vie.

© Jan Vranovský

Mais elle représente également un réseau de ressources et d’outils nous permettant de franchir certaines étapes essentielles de notre vie : financer un nouveau logement, créer une entreprise ou mettre de côté pour l’éducation de ses enfants. Que l’on y vienne dans le cadre de sa routine quotidienne ou pour un moment décisif de sa vie, la création d’une atmosphère favorable et apaisante au sein de cette institution peut avoir des effets tangibles sur l’humeur, les émotions et la confiance.

© Christian Columbres

IIPour soigner

Les hôpitaux et les espaces de soin doivent répondre aux besoins vitaux de trois catégories différentes de personnes.

© Adam Mørk; © Valerie Clarysse

Face à leur vulnérabilité, les patients en cours de traitement sont à la recherche de dignité, de confort et d’humanité. Les visiteurs, quant à eux, ont besoin d’espaces pour se retrouver, savourer une bonne nouvelle ou au contraire en partager une mauvaise, être au calme, être ensemble.

© Valerie Clarysse

Enfin, l’équipe médicale a besoin d’espaces offrant souplesse, dextérité, temps de repos mais également à même d’accueillir les standards les plus élevés en matière de progrès technologique. Les lignes de démarcation entre la technologie, la légèreté et le confort devenant de plus en plus exacerbées, ces espaces complexes peuvent béné cier d’une approche plus souple, tenant toujours compte, face à l’adversité, de l’humain.

© Valerie Clarysse

IIIPour découvrir

Les espaces d’apprentissage sont déterminants pour la réussite scolaire.
Les méthodes d’enseignement et d’apprentissage ayant plus que jamais évoluées – séminaires, discussions en petit groupe ou travail indépendant soutenu, requérant du calme – il est possible de personnaliser les salles de classe et les espaces d’apprentissage afin de répondre aux besoins de tous.

© Nic Lehoux

La fonctionnalité, cela signifie que nos espaces d’enseignement doivent être modulables et dynamiques. Toutefois, ces espaces doivent également s’adapter aux besoins émotionnels des étudiants et être encourageants, inspirants, captivants d’un point de vue matériel et visuel, confortables et connectifs.

© DePasquale + Maffini

IVPour partager

Les valeurs au sein du monde du travail ont évolué. Les notions de fluidité, d’équilibre et d’inclusion ont remplacé la monoculture de l’espace de travail.

© Bilyana Dimitrova

L’environnement professionnel d’aujourd’hui doit pouvoir répondre aux vicissitudes du quotidien. En créant des espaces modulaires capables d’accueillir une ou plusieurs personnes. Des espaces souples pouvant offrir une soirée évènementielle après un travail requérant de la concentration.

© Salva Lopez

Des zones calmes, closes, pour des coups de fil professionnels et des conversations privées, et des aires ouvertes à la vie sociale de la communauté.

© Salva Lopez

Ces multiples transformations appellent à une plus grande souplesse – une touche de légèreté, d’intuition, de collaboration, de chaleur et d’inspiration.

© Billy Bolton

VPour se reposer

Nous avons besoin d’espace tiers. Entre l’extérieur et l’intérieur, entre l’entrée et la sortie, a émergé un espace intermédiaire.

© Melinda Cartmer

Lobby d’hôtel, salon, espace de rendez-vous, bar. A l’ère du numérique, ces espaces intermédiaires sont plus que des salles d’attente ; ils offrent la possibilité de travailler de manière impromptue, de passer un coup de fil rapide, de prendre un café avec un ami, de se reposer entre deux vols, de s’offrir un verre après le travail, de faire une pause.

© Melinda Cartmer

Aussi confortables que nos propres salons, ces espaces plus souples sont conçus pour offrir la relaxation et le confort nécessaires au quotidien.

© Carlo Baroni

Travail, vie sociale, et tout ce qui se situe entre les deux.

© Alan Schindler

Afin de vous offrir la meilleure navigation possible sur notre site internet, nous utilisons des cookies, même des cookies tiers. En continuant la navigation, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies en conformité avec les termes d’utilisation cités. Pour en savoir plus et pour modifier vos préférences, veuillez consulter notre politique de confidentialité